Please reload

Posts Récents

Soirée de médecine et de traumatologie du sport à Bordeaux - "la cheville dans tous ses états"

February 20, 2018

1/1
Please reload

Posts à l'affiche

Évaluation radiographique des tunnels osseux après une ligamentoplastie anatomique de cheville - Thèse de Sophie Borghol

November 18, 2016

Dr Sophie Borghol présentant sa thèse.

 

Objectifs : D'une part, décrire l'aspect radiographique des tunnels osseux après une Reconstruction Anatomique des Ligaments Latéraux de la Cheville (RALLC). Ensuite, le corréler à l'évolution clinique afin de trouver un positionnement optimal.

 

Matériel et méthodes : Notre étude monocentrique transversale a inclus 61 patients opérés entre Janvier 2013 et Décembre 2015. La RALLC a été réalisée pour traiter une instabilité chronique secondaire à des traumatismes, après échec du traitement conservateur. L'évaluation clinique reposait sur le score fonctionnel de Karlsson. L'évaluation radiographique consistait en 16 mesures décrivant le placement des tunnels fibulaire (TF), talien (TT) et calcanéen (TC) par rapport à des repères anatomiques sur des radiographies de face et profil.

 

Résultats : La distance entre l'extrémité proximale du TF et la pointe malléolaire, entre le TT et l'articulation sous-talienne, et la position antéro-postérieure du TT étaient les 3 mesures corrélées aux données cliniques (p=0.0052; 0.039 et 0.01). Chez les patients avec un score de Karlsson excellent (≥ 95), elles étaient respectivement de 38.6 mm ±11 (15-64); 19.4 mm ± 4.4 (13-29) et 0.4 ± 0.03 (0.33-0.46). La corrélation intra-observateur était satisfaisante pour ces 3 outils. Une distance de 34.9 mm entre l'extrémité proximale du TF et la pointe malléolaire permettrait de distinguer une bonne d'une mauvaise évolution clinique avec une sensibilité de 0.85 et une spécificité de 0.7 (AUC 0.78).

Conclusion: Notre étude radiographique permet de fournir des mesures objectives, accessibles et reproductibles pour l'évaluation des tunnels osseux après RALLC. Nos résultats suggèrent que le placement de l'extrémité proximale du TF est la mesure la plus performante pour prédire l'évolution clinique, supposée déterminer la force de traction du greffon ligamentaire.

 

 

De Gauche à Droite :

Mathieu DE SEZE, Benjamin DALLAUDIERE,  Olivier HAUGER,  Stéphane GUILLO,  Thierry FABRE

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square